Comment obtenir un certificat d'immatriculation ?


La carte grise est un document dont l'automobiliste ne doit absolument pas s'en séparer. En cas de contrôle routier, il risque de payer une amende si la pièce n'est pas en sa possession. Il est ainsi indispensable de s'en munir à chaque trajet. Si par malheur, celle-ci a été volée ou égarée, le mieux sera d'entamer les démarches de récupération le plus tôt possible.



Dispositions nécessaires pour le remplacement d'une carte grise


Comment faire une nouvelle carte grise ?

Le vol ou la perte d'un certificat d'immatriculation doit être immédiatement informé aux autorités dans les heures qui suivent l'événement. Dans les règles générales, la perte d'une carte grise doit faire l'objet d'une déclaration au commissariat ou à la gendarmerie le plus près. Cette pièce sera ensuite jointe au dossier lors de la demande de duplicata à la préfecture.



Les démarches auprès de la préfecture


Au moment de déposer son dossier, le demandeur remplit un formulaire de demande de duplicata dont une partie lui sera remise pour servir de justificatif au cours de ses déplacements. On lui attribuera une carte provisoire d'immatriculation le temps de recevoir la copie de son certificat original. Cette carte lui autorisera à circuler pendant un mois. Après cette période, le propriétaire devra déjà être en possession du duplicata.



Les pièces à rassembler pour l'obtention du duplicata


La préfecture se chargera d'envoyer le duplicata par courrier, ou alors le demandeur lui-même peut le retirer sur place. Généralement, un dossier de demande pour ce type de cas doit inclure un certain nombre de documents à savoir, une copie ou un original de la pièce d'identité selon le type de traitement (envoi sous pli ou retrait sur place), un justificatif de domicile en copie ou en original également, un formulaire de déclaration cerfa, une procuration originale, un certificat de contrôle technique, le montant alloué au règlement des redevances et taxes (variable en fonction du type de véhicule).